vendredi 11 juin 2021

Le Chemin des Anges...

Un petit tour par le sanctuaire de Notre Dame de Livron, à côté de Caylus...

 

Un chemin pentu, caillouteux, malaisé, ou ne passerait pas un coche mais un mulet bâté...
 Le chemin de Anges. 

  

"Le chevalier de Lagardelle (templier issu d'une famille de Caylus) mandé par la population terrorisée par un dragon, s'arme et va le tuer dans son antre.
L'érection d'une chapelle est décidée pour honorer le voeu fait à la Vierge Marie. L'endroit idéal est le fond de ce cirque rocheux et végétal, lieu du combat. Mais quelque personnage autorisé désigne un promontoire plus éclairé sur la crête. À chaque moellon posé là-haut, les anges répliquent par un déménagement des bases posées la veille, à l'endroit de l'exploit.
Leur volonté fut respectée, et l'église érigée sur les fondations angéliques.
Le chemin de crête emprunté par les anges porte encore ce nom, de Caylus à Livron : le chemin des anges..."  (Le pèlerinage ascensionnel)

                                                      

Une version plus contemporaine de l'âpre lutte qui a eu lieu à Livron : 

La Dame de Lievron

 


dimanche 11 avril 2021

Promenades, suite...

Petit matin d'avril, entre gel et soleil...

Réglisse s'est inventé un nouveau troupeau :
notre belle amie Zoé s'en est allée voir si les pâturages du Grand Esprit pouvaient la recevoir...

Au milieu des bois, une citerne espère la pluie...






 

Merci à tous

Une page se tourne... et l''accueil se réoriente : il sera occupé toute l'année. 

Si vous passez par là, n'hésitez pas à vous arrêter : vous serez toujours les bienvenus. Les Lébratières resteront toujours un lieu ouvert et accueillant, je l'espère !

Merci à vous tous qui êtes passés ici, et qui y avez laissé votre chaleur, vos sourires, et parfois quelques larmes. Vous avez tous contribué à la paix et la sérénité de ce lieu. 

A un jour peut-être... sur ce blog, sous le tilleul, ou sur le causse !

Que la route s'ouvre à ton approche, 
Que le vent soit toujours dans ton dos,
Que la lumière du soleil réchauffe ton visage,
Que la pluie ruisselle dans ton champ,
Et jusqu'à ce que nous nous revoyions,
Que Dieu te garde dans la paume de sa main !
                                                                 St Patrick